activités : écouter

activités : écouter

Quand on parle du développement du langage, on fait souvent référence aux paroles, aux mots qui sortent de la bouche des enfants.

Cela fait référence à l’aspect expressif de la parole. L’autre aspect fait référence à la compréhension des enfants. En fait, c’est tout le chemin que suit une information qui entre dans l’oreille de l’enfant, qui se promène dans son cerveau et la façon dont elle sera traitée. Comme la production des mots, l’aspect réceptif du langage doit être travaillé. Les activités proposées viendront stimuler les habiletés auditives chez les enfants.

Pour les plus-petits

Les bébés sont extrêmement sensibles aux sons. Les matières naturelles du carillon le mettent en relation avec son environnement.

Entend-on le carillon ?

Matériaux : Un carillon (il existe diverses tailles et matières : bois, métal, terre). À vous de choisir le son qui vous conviendra le mieux.
Réalisation :

1. Si vous résidez en appartement, accrochez votre carillon à un endroit de passage.

2. Si vous possédez un espace extérieur, laissez le carillon tinter au gré du vent. Votre enfant vous sollicitera souvent pour  l’écouter.

Rituel :

Pour un tout-petit, accrochez le carillon à une distance maximum de 30 cm de son champ de vision (au-delà il ne le verrait pas !). Faites-le tinter doucement ou laissez la brise s’en charger

Les enfants plus grands ont besoin de repères, ils apprécieront d’entendre le carillon annoncer un moment particulier de la journée.

Siffler un air

Le jeune enfant développe ses mimiques et son langage par imitation de l’adulte.

Matériaux : Vous !
Approche :

1. Les petits sont toujours fascinés  par les sons que peut produire la  bouche des adultes.

2. Sifflez pendant le change,  l’habillement, la promenade…

Rituel :

Installez-vous face à votre enfant de manière à être au même niveau que lui (il doit pouvoir suivre le mouvement de vos lèvres). Débutez le jeu en émettant un sifflement court, puis observez sa réaction. Répétez plusieurs fois jusqu’à siffler tel un pinson ou reprenez un air de chanson connue par votre enfant.

Pour les plus grands, à partir de2 ans

Les jeux de consignes verbales

Le jeu Jean dit… est un exemple parfait. Les consignes sont données verbalement. Donc, les enfants doivent écouter pour les exécuter. Débuter par des consignes très simples (sauter sur un pied). Ensuite, augmenter le nombre de mots utilisés pour donner les consignes lorsque cela devient plus facile pour les enfants. Montrer l’exemple en exécutant les consignes si les enfants éprouvent de la difficulté.

Je marche au son

Utiliser un tambour. Dire aux enfants qu’ils doivent marcher selon le rythme du tambour. Les enfants courent lorsqu’ils entendent les bruits saccadés du tambour et marchent lorsqu’ils entendent les bruits lents du tambour.

 

Retrouvez nos articles en cliquant ici

Les conséquences psychologiques du confinement chez les enfants, replay de l’ émission France Inter du 1/04/20 ici